"Un oeil sur le monde" d'Emile H. Malet

 Chaque semaine, un commentaire sur l'actualité internationale pour les Radios Chrétiennes de France (RCF).

Emission podcastée tous les jeudis matin à 6h18 à écouter en direct sur RCF !

LE CLIN D'OEIL SUR LE MONDE

La chute de Mateo Renzi

L’Europe joue à se faire peur. On craignait l’arrivée d’un extrémiste de droite à la Présidence autrichienne, c’est finalement un universitaire écologiste qui l’a emporté dimanche dernier. Mais le représentant du parti néofasciste a obtenu 47% des voix. On craignait une défaite du référendum en Italie dont l’objectif était de moderniser la vie politique en restreignant le pouvoir d’obstruction du Sénat et la défaite est arrivée. 60 % de non. Un score net désavouant la politique réformiste du fringant et volontariste quadragénaire Matéo Renzi. Et comme il l’avait annoncé, Renzi est allé porter sa démission au Président de la République, restant à son poste de Président du Conseil quelques semaines en attendant qu’on lui trouve un remplaçant. Voilà l’Italie, 3ème puissance économique de l’UE et fondatrice du traité de Rome, renouant avec l’instabilité chronique qui caractérise la politique transalpine.

Matéo Renzi s’était saisi à la hussarde du pouvoir en février 2014, il s’en va comme il était venu. Et cette fois, terrassé par les coups de boutoir de deux partis démagogiques, populistes et europhobes : l’inquiétant Mouvement 5 étoiles d’un clown politique Beppe Grillo et la Ligue du Nord, conglomérat poujadiste anti-européen. C’est une mauvaise chose pour l’Italie, c’est de mauvais augure pour l’Europe car notre vieux continent se retrouve déstabilisé à nouveau par des partis qui cherchent à détruire le ciment européen et proposent un conservatisme stérile.

Mais la faute n’en revient pas qu’au peuple italien qui a choisi l’aventure en votant non à ce référendum. Matéo Renzi aura été trop impulsif et trop sûr de lui en cherchant à dompter un système politique archaïque et clientéliste. Il y a aussi une autre raison à cette défaite : malgré des réformes audacieuses sur le marché du travail, le chômage a pu baisser mais pour demeurer supérieur à 10% avec un pic avoisinant les 30% pour les jeunes, la baisse du pouvoir d’achat chez les classes moyennes et une croissance poussive de 1%. Aussi, tant que nous resterons scotchés à l’austérité et à la rigueur, l’Europe vacillera et cela au profit de ceux qui veulent défaire l’union par un nationalisme exacerbé. Reste à savoir si nos élites européennes sont conscientes de ce drame humain qui tétanise l’espérance des jeunes générations et place notre continent à la remorque d’une mondialisation viciée à la base par la financiarisation de ses rouages socioéconomiques.

Notre cagnotte Leetchi

Passages - ADAPes
10 rue Clement

75006 Paris

 

Téléphone : +331 43 25 23 57

Fax : 01 43 25 62 59

passages4@wanadoo.fr

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

 

Coordination :

Sonya Ciesnik

Adina Toma

 

Directeur des programmes :

Emile H. Malet

Nos heures d'ouverture

Du lundi au vendredi :

9h - 13h

14h - 17h

 

Fermé week-ends et jours fériés